Accueil » Générateur de texte » Générateur de texte aléatoire
Un outil innovant au service des rédacteurs

Nous avons réalisé un outil pensé pour les rédacteurs à partir des besoins des rédacteurs de notre agence. C’est un outil simple d’utilisation, il suffit de choisir un titre d’article de blog et c’est parti !
Notre intelligence artificielle va rédiger pour vous 3 introductions, 3 plans pour votre contenu éditorial ainsi qu’une foire aux questions avec 5 questions-réponses.

Comment ça marche ?

Générateur de texte aléatoire

Dans l’univers de l’imprimerie, les textes aléatoires sont largement utilisés pour obtenir un aperçu du résultat final d’un produit (affiche, page, etc.) avant même de passer à l’impression. Ces éléments sont également utilisés en webdesign afin de remplir les espaces vides et voir à quoi pourrait ressembler un site lorsqu’il contient du texte. Comment sont générés ces textes ? Qu’est-ce qu’un générateur de texte aléatoires et quelles sont toutes les utilités de ces textes ?   

Qu’est-ce qu’un texte aléatoire ?

Un texte aléatoire est ce qui est souvent qualifié de « lorem ipsum » ou « lipsum » en imprimerie. Dans la pratique, il s’agit d’une suite de mots, choisis aléatoirement et qui forment des phrases d’un ou plusieurs paragraphes. 

La particularité du texte aléatoire est que la suite des mots n’a pas de signification et ne respecte pas les règles grammaticales et syntaxiques. Autrement dit, les phrases obtenues n’ont pas forcément de sens. De ce fait, généralement, le ou les paragraphes formés sont pratiquement illisibles. 

Une autre particularité de ce type de texte est qu’il n’est pas forcément rédigé en français. Ici, l’objectif est principalement d’obtenir un bloc de texte qui servira de modèle de mise en page. Ainsi, certains textes aléatoires sont formés de mots en latin, en pseudo latin ou d’un mix entre mots français et mots latins. 

Il arrive aussi que la notion de texte aléatoire soit assimilée à la notion de « faux-texte ». Dans les deux cas, il s’agit d’une suite de mots qui ne s’enchainent pas forcément dans le but de former des phrases correctes. 

Comment générer un texte aléatoire ?

Comme mentionné précédemment, un texte aléatoire n’est ni plus ni moins qu’une suite de mots dont l’enchainement n’a pas pour objectif de suivre les règles grammaticales ni syntaxiques. Sur ce type de texte, l’aspect visuel prévaut sur le sens ou la lisibilité. 

De par ces caractéristiques, il est facile de penser que ce type de texte peut être rédigé facilement à la main. Ce qui n’est pas le cas. Dans la pratique, devoir chercher des mots sans forcément faire attention à leur sens tout en veillant à ne pas faire trop de répétitions est beaucoup plus compliqué. Par ailleurs, s’il s’agit de réaliser plusieurs pavés avec un nombre très important de mots, mais qui ne doivent pas se ressembler, l’opération est encore plus difficile. 

Pour ces raisons, il existe différentes solutions afin de générer plus facilement un texte aléatoire. En voici deux exemples des plus populaires :

Utiliser un générateur de texte aléatoire

Un générateur de texte aléatoire est un outil qui a été spécialement conçu pour faciliter la création de ce type de texte. Il en existe plusieurs types sur le web et la plupart sont gratuits. 

Tout ce qui fait l’intérêt de cet outil est qu’il permet de générer n’importe quelle longueur de texte aléatoire en quelques clics. La plupart des générateurs proposent des options comme le nombre de paragraphes à créer (en général de 1 à 20), le nombre de mots ou encore le nombre de listes. 

Par ailleurs, contrairement aux générateurs ayant pour but de styliser un texte existant, un générateur de texte aléatoire n’a besoin d’aucune base outre les paramètres à définir. Autrement dit, avec cet outil, il est possible de créer un bloc de texte sans avoir à préciser de mots-clés ou de champ lexical à utiliser. 

Sur certains générateurs, il est tout de même possible de produire des textes aléatoires basés sur un modèle. Ces générateurs proposent par exemple de produire des textes à partir des paroles de chansons d’un auteur, un texte qui tourne autour du champ lexical de l’humour, etc. Toutefois, il ne faut pas oublier que le texte obtenu n’aura pas forcément de sens. 

Utiliser Microsoft Word

Le logiciel Microsoft Word dispose de quelques modules qui permettent de générer du texte aléatoire assez simplement. 

Le premier est le module « lorem » qui comme son nom l’indique, va permettre de générer du lorem ipsum. Sa particularité est qu’il ne crée que des textes en latin. 

Le second module est la commande « Rand » qui produit du texte aléatoire dans la langue du logiciel. 

En ce qui concerne la démarche, il n’y a rien de bien compliquer. Il suffit de placer le curseur à l’endroit où débutera le texte, puis de saisir la commande « =lorem() » ou « =rand() » et valider avec la touche « entrée » du clavier. Entre les parenthèses peuvent être inscrits différents paramètres :

  • =lorem(x) ou =rand(x) où « x » équivaut au nombre de paragraphes
  • =lorem(x,y) ou =rand(x,y) où « x » équivaut toujours au nombre de paragraphes et « y » au nombre de phrases
  • En laissant les parenthèses vides, le logiciel génère aléatoirement du texte sans paramètres spécifiques

Utiliser Microsoft PowerPoint

Tout comme sur Microsoft Word, il est également possible de générer du texte aléatoire sur PowerPoint. D’ailleurs, la démarche reste pratiquement la même. 

D’abord, il s’agit de définir une zone de texte et d’y positionner le curseur. Ensuite, il suffit d’entrer la commande « =rand() » en mentionnant des paramètres si nécessaires et d’appuyer sur la touche « entrée ».

À quoi sert un texte aléatoire ?

Il est tout à fait justifié de se demander à quoi pourrait servir un texte avec des phrases illisibles. Dans la pratique, les textes aléatoires sont très utilisés par les imprimeurs, les webdesigners ou encore les graphistes.

Ces textes servent surtout de matrice. Pour faire simple, ils sont utilisés à but démonstratif pour voir à quoi pourrait ressembler une page lorsqu’il contient du texte. Ici l’avantage est qu’il est possible de donner des caractéristiques typographiques aux textes afin de se rapprocher un peu plus du résultat final. 

Le texte aléatoire va alors permettre aux concepteurs d’avoir une base visuelle sur laquelle travailler. Ils peuvent ainsi essayer modifier le texte en le stylisant à l’aide de différentes polices, alignements, balises, etc. En se basant sur cette matrice, ils pourront ensuite faire un copier-coller des vrais textes à insérer sur le site ou la page.